Ahhh, je me sens comme dans ces rêves où tu dois repasser ton bac. Tu te rends compte que tu as tout oublié de tes révisions. D’ailleurs quitte à tout oublier, tu as aussi oublié de mettre tes vêtements. C’est pas de bol car justement le garçon que tu convoites depuis des mois est là et se rend bien compte que tu as plein de cellulite (ton plan était de le faire d’abord tomber follement amoureux pour qu’en suite l’amour le rende aveugle et qu’il ne perçoive pas ce détail là de ton anatomie-celui-là et quelques autres-).

Bref, je me sens comme à une première fois. Et pourtant ça n’est pas la première fois. Non pas que je fasse ça souvent. C’est la troisième fois que j’ouvre un blog. La première fois c’était il y a quelques années et ça n’a pas duré. Je me cherchais encore et il ne répondait pas à mes attentes. La deuxième fois c’était en 2006. Regarde, tu peux voir notre histoire ici :
(attends, je cherche comment insérer une image et je suis à toi…excuse moi si tu m’as trouvée longue, j’en ai profité pour faire à manger, tu as vu l’heure dis donc, il était temps!)

Et puis avec le temps, nos chemins se sont séparés. J’ai été fidèle , enfin presque, mais ce que m’offraient facebook, flickr et autre réseau, tu le sais bien toi, que ça n’est pas pareil.

Et me voilà ici, je commence tout juste. Mon amie Nelene (je te parlerai de mes amies plus tard, car oui la blogosphère est une grande famille…keuf keuf – onomatopée de quelqu’un qui fait semblant de tousser) m’a parlé de wordpress. J’ai regardé par ci par là, j’ai choisi un nom (mais put**n de pu** de sa mère le pseudo que j’utilise d’habitude n’était pas disponible), j’ai essayé de rendre ça joli et nous voilà, toi et moi, autour de ce premier article.

Bientôt tu auras une foultitude d’articles passionnants sur des sujets renversants, tu auras des catégories et des liens vers pleins de petits univers sympas. Mais pour l’instant j’ai un article de déconstruction à faire sur un autre blog…
A bientôt…

Publicités