Mots-clefs

, ,

Hello girls! It’s friday and it’s time for nail art!
Je reprends ce titre de mon ancien blog car quand même, il déchire sa mémé! Par contre, je repars de 0 (voire 00) car il faudrait pas pousser mémé dans les orties!
Mais comme elle vaut vraiment le coup, je te remontre la fabuleuse vidéo d’où est issue cette fabuleuse phrase:

Alors, c’est classe ou c’est classe?
Bon, chez moi les manucures ne sont pas aussi bling bling, enfin pour l’instant…
J’adore les vernis depuis toujours! Enfin pas toujours toujours non plus. Ça m’est venu à l’adolescence.Aavec des copines on allait à la grande ville et on squattait le monoprix pour essayer tout  les vernis possible. J’avais un violet, un noir et un bleu foncé. C’était les couleurs les plus extravagantes existant à l’époque en France. Je me souviens d’un jour où on s’est faite engueuler par le vigile parce qu’on essayait les vernis mais que c’était pas des testeurs. Il a failli nous obliger à acheter tous ceux qu’on avait essayés, ce qui représentait quand même un sacré budget pour nos bourses de collégienne! Finalement on est juste reparties avec la honte! (à histoire de collège, vocabulaire de collégienne).
Quand je vois les couleurs et les innovation en matière de vernis aujourd’hui, je me régale. Voici ma collec’ :

Ça parait pas si impressionnant comme ça mais vu de haut on vois pas qu’il y a plusieurs couches de flacons empilées.

Aujourd’hui, et depuis lundi, et jusqu’à ce soir ou demain, je porte Irreplaceable d’Essence. Il tient bien (les pailletés durent toujours plus longtemps) et est assez discret pour pouvoir venir avec moi au travail. Et surtout je trouve qu’il irait à merveille avec ma robe couleur de lune (si j’en avais une).

Publicités