Mots-clefs

, , , ,

Il y a fort fort longtemps, avant d’être mordue de poupées asiatiques onéreuses, je m’intéressais aux maisons de poupées et aux miniatures. Je furetais sur la toile pour trouver des tutoriels pour fabriquer des objets minuscules. Je suis entre autres tombée sur le site de Minimonde et ses petits ours. Grâce à ses explications j’ai réalisé un premier ours en agrandissant le patron au moins deux fois (mais ça fait quelques années alors je ne sais plus exactement). D’ailleurs je te montre une photo mais je n’ai plus l’ours.

Et puis il y a quelques temps j’ai eu envie de recommencer. Là encore j’ai agrandi le patron, là encore je ne sais plus de combien. Pourtant, malgré l’agrandissement, ce fût minuminutieux (encore plus minutieux que minutieux) et pour cette toute petite chose il m’a fallu plusieurs heures de travail. Et puis en fin de compte, je ne sais pas si c’est dû à la couleur de feutrine, au nez rose ou à la façon dont j’ai positionné les oreilles, mais j’ai trouvé que ça ressemblait plus à une souris qu’à un ours. Qu’à cela ne tienne, appelons ça un oursouris et bouleversons la génétique!

Publicités